Accueil > drague > Séduire un homme

Séduire un homme

02/02/2011

Pour une femme de 36 ans, ne pas savoir séduire et charmer un homme, c’est vraiment un cas à part. Je n’irai pas jusqu’à dire que cela me rend la vie difficile, mais j’ai toujours cru que si j’avais un peu plus confiance en moi et que j’osais un peu plus, cela serait nettement plus facile. Comment draguer un homme sans passer pour une allumeuse, telle était ma préoccupation. J’ai toujours pensé qu’une femme qui osait prendre les devants n’était pas franchement une femme digne de son nom. Pour ma part, c’est à l’homme de se déclarer, de séduire et d’aborder et que nous, nous n’avions qu’à  nous laisser faire.

Apparemment j’ai eu tout faux, car de nos jours, c’est tout le contraire qui se passe. Les femmes sont devenues plus entreprenantes et elles s’assument. Comment séduire un homme, comment rendre un homme amoureux, comment charmer un homme…tout  peut se faire de sorte que les hommes ont appris à se faire désirer et à ne plus faire d’effort pour séduire une femme. La plupart des femmes de mon entourage sont célibataires, tout comme moi, mais à ma différence, elles n’ont aucun mal à draguer et à séduire dans les soirées.

Il me parait important de noter que mon cas est loin de me complaindre. D’ailleurs, il m’est arrivée de me lâcher et de charmer des hommes, mais je pense que c’est inutile, à plus forte raison lorsque l’on est timide. Pour ma part, la séduction doit être mutuelle et ne doit pas être unilatérale. En conséquence, quand je drague, il faut aussi que le gars donne un peu de lui sinon, je me rétracte vite fait. Je suis déjà sortie avec quelques hommes, mais au fil du temps je me suis rendu compte qu’il fallait vraiment, mais vraiment que je mette un terme à ma timidité maladive et que je me lance enfin. De plus, mes amies me supportent toutes alors je suis arrivé à un point où je me dis que finalement ce ne serait pas aussi mal d’évoluer avec son monde et de se tourner vers les nouvelles pratiques en vogue.

Draguer  sans complexe, c’est aussi assumer sa féminité et le pouvoir de séduction que ça implique. Il faut savoir qu’une belle femme qui ose aborder attire et choque à la fois. Donc, il faut mesurer nos gestes pour ne pas tomber dans la vulgarité. J’apprends tout doucement à faire comme les autres et ne plus avoir peur de faire le premier pas en abordant un homme ou en le charmant au cours d’une discussion.

Les commentaires sont fermés.